AUTEURS et LIVRES

Vous trouverez, en faisant défiler cette page, une présentation chronologique (en fonction des parutions) des auteurs des Editions Oléronaises et de leurs livres; en cliquant une fois sur les photographies, vous pouvez les agrandir.

Pour un complément d’information, rendez vous sous la rubrique « Dans la presse » où vous trouverez, pour certains auteurs, des articles les concernant.

NOUVEAUTE

IDEN2

Line SOURBIER-PINTER

Line Sourbier-Pinter quitte l’Education nationale en 1971 pour intégrer l’équipe qui allait concevoir le Centre Georges Pompidou. En 1978, quelques mois après l’ouverture, elle part diriger les établissements culturels de Belgrade, Innsbruck et Bonn. Chargée de mission à l’armée de terre à partir de 1999, elle continue à jouer le rôle de passeur, cette fois entre société civile et monde militaire. Tout au long de son parcours professionnel, l’auteure, née à Saint-Trojan les Bains, s’est attachée à comprendre et à mettre en valeur les clés du dialogue des individus avec leur environnement.

1ere couv Sourbier      « D’une rive à l’autre« 

Rester ou partir. Pour l’auteure, c’est Maumusson et sa famille de marins qui lui ont dicté sa voie. Il lui fallait passer d’une rive à l’autre, franchir les rouleaux du Pertuis pour exaucer sa soif de découverte et se confronter aux inconnus, qu’ils soient lointains ou proches.

D’un village au sud de Madagascar à la fameuse rue piétonnière de Belgrade, la Zmaj Jovina, de l’Algérie imaginée à Oléron retrouvé, Line Sourbier-Pinter donne à partager, sa « petite musique », mélange d’émotion et de raison.

Une variation sur la vie d’une femme qui a amarré ses expériences à son insularité.

_______________

NOUVEAUTE

Identité

 Ann DEWINTER

Ann DEWINTER est en premier lieu connue comme artiste photographe. Vivant sue l’île de Ré, elle en a apprivoisé la lumière, les couleurs, les reflets et les perspectives, cette poésie des formes, ce chatoiement pastel des teintes. Chacun s’accorde à dire, décrivant son œuvre, qu’elle est symbole d’humanité et célébration de la vie.

Mais Anne DEWINTER est aussi écrivain. Puisant ses sources dans les faits divers, elle écrit, avec dextérité et élégance des thrillers témoins de leur temps, de notre société dont l’évolution la fascine. Voici à travers ce « Baiser de la méduse » le moyen de découvrir ou retrouver l’auteur, mais aussi son île de Ré.

MEDUSE.Noir    « Le baiser de la méduse« 

« Le baiser de la méduse » est au départ une histoire vraie qui s’est déroulée en 1937 sur l’île de Ré. Au travers de cette chronologique et bouleversante synthèse policière, ce roman nous fait revivre l’affaire exacte, en replongeant le lecteur dans l’atmosphère de l’imminente Seconde Guerre Mondiale. Il nous permet de nous emparer de la façon de penser de cette époque trouble, de franchir le seuil de l’histoire souvent complexe des insulaires confrontés à l’indicible fait divers. Revivons grâce à ce roman le procès qui mit un terme à cette affaire en nous questionnant sur le verdict.

Visitez le site d’Ann DEWINTER : http://anndewinter.skyrock.com/

________________

NOUVEAUTE

2F

Claudia MANCINI et Véronique CORDELIER

Véronique Cordelier est née à Périgueux le 12 Septembre 1958. Elle a vécu à Chartres jusqu’à l’âge de 21 ans. Après un séjour de deux ans en Allemagne où elle a poursuivi ses études en langues, elle  est partie en Italie où elle vit depuis trente-deux ans.

Claudia Mancini est née à Milan le 20 Juillet 1951. Elle vit sur le Lac Majeur depuis quarante ans et c’est là qu’elle a connu Véronique.

Elle est Professeur de Lettres.

Ces deux femmes partagent la passion de l’écriture et de la littérature en général.

COUV.MANCINI       « L’autre moitié du bonheur« 

« L’autre moitié du bonheur » raconte l’histoire d’une amitié profonde qui changera le destin des deux personnages principaux du roman, Giulia et Chloé. « Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous » écrit la photographe Française à son amie Italienne. Leur attachement réciproque les soutiendra pour réaliser leur rêve commun de se retirer dans un mas en Provence, alternant moments difficiles à moments de sérénité intense et même de grande euphorie.

Ce roman a été nominé lors de notre concours 2014.

_______________

NOUVEAUTE

Identité

Jérémy HERKINN

Jérémy HERKINN est originaire d’Annecy où il est né en 1979.  Dès l’enfance, il s’intéresse à l’écriture ainsi qu’à l’univers de la BD dans lequel, d’ailleurs, il créera ses premières histoires. Mode de création dont il aurait bien voulu faire son métier, mais les aléas de la vie en ont décidé autrement. Tout au long des années, un manque en matière de création s’est fait de plus en plus ressentir. La solitude à la suite d’un divorce a été le déclic. L’écriture étant pour lui une vraie passion qui l’anime, la rédaction de son premier roman a été une évidence. OUROBOROS tel est son titre, pour un premier essai, une réussite appréciée à sa juste valeur par le jury du concours du roman de nos éditions qui lui a attribué son Prix 2014.

COUV HERKINN      « Ouroboros« 

En petites touches légères mais insidieuses, puis de plus en plus angoissantes, ce récit écrit à la première personne nous entraine dans l’univers de Mathieu, de sa vie en famille à l’hôpital psychiatrique. Une écriture nerveuse et sèche où l’humanité des sentiments, se dilue, de gestes en regards, irrémédiablement. Comment ressortir de la lecture de cet Ouroboros mythique, de ce cercle parfait qui emprisonne et qui étouffe ? Comment ressortir de ce roman haletant et glacial ?

_______________

 NOUVEAUTE

PhotoBenoitOger

Benoit OGER

Benoit Oger est né dans le département de l’Orne. Il vit aujourd’hui en banlieue parisienne. Enseignant en histoire et géographie, il écrit de la poésie, des nouvelles et des romans. L’écriture est pour lui un plaisir, une façon d’exister, de s’exprimer et d’exercer un regard critique ou amusé.

COUV1 OGER     « La version« 

Pour quelles raisons deux femmes vivant dans le plus grand dénuement sont-elles assassinées en ce début d’année 1979 dans leur misérable auberge ? Que veut dire le logo FLN retrouvé sur les lieux de plusieurs crimes ? Qui est Pyran, le commanditaire de ce désordre ? Le journaliste Neb Roge et son ami gendarme le lieutenant Barnouville n’ont pas fini d’enquêter chacun à leur manière sur les meurtres et autres homicides qui agitent la paisible Normandie. Neb Roge, journaliste free-lance, cycliquement alcoolique, enquêtera également sur la disparition de son grand-père en 1944. Enquête qui l’amènera à s’intéresser aux agissements du collaborateur et auxiliaire de la Gestapo, Bernard Jardin, mais aussi de Jacques Foccart qui deviendra un proche du Général de Gaulle. Le journaliste aura bien besoin du soutien de Rachel, sa nouvelle compagne, pour arriver à renouer les fils de toutes ces histoires afin que la vérité éclate….

Ce roman a obtenu le second Prix de notre concours 2014.

Visitez le site de Benoit OGER : http://benoitoger.unblog.fr/

__________________

FERRARI 2

Anne Marie FERRARI

Cofondatrice des Editions Oléronaises, Anne Marie FERRARI est photographe, réalisatrice de photomontages et de la plupart des couvertures des éditions. Mais approcher le monde de l’édition, rencontrer des auteurs, donne des idées … Anne Marie FERRARI, pour le grand plaisir des petits et des uns peu plus grands, s’est lancée dans l’écriture de deux livres jeunesse.

THA   « Thâ le pêcheur de lune« 

Voici un conte qui aurait bien pu se dérouler sur l’ile d’Oléron dans les temps très anciens, avant que n’existent la lune et les marées. Du temps où les nuits étaient noir d’encre et où un très petit enfant qui ne voulait pas grandir découvrit un poisson lumineux qui changea bien des choses …

1ère de COUV   « Théo et la vieille« 

C’était un temps où les vieux étaient vieux, où les gosses étaient des enfants et où les immeubles poussaient comme champignons après la pluie. C’est l’histoire d’une rencontre et d’une amitié improbable entre une pauvre vieille femme solitaire et une bande de gamins dégourdis, qui pour tenter de réparer une injustice, se lanceront dans une enquête et découvriront bien d’autres trésors que celui qu’ils cherchaient.

_________________

BERTEL-DESPREIN

Suzanne BERTEL-DESPREIN

L’écriture s’est imposée à l’auteure alors qu’elle était déjà retirée de sa carrière professionnelle. Une révélation tardive provoquée par un accident qui l’a clouée chez elle. Avec une frénésie qu’elle n’aurait jamais soupçonnée elle s’est mis à écrire un roman dédié à la jeunesse « Tawa ». Ce premier roman, inspiré par sa passion, la plongée sous-marine, discipline dans laquelle ele est monitrice. D’autres romans sont d’ores et déjà prévus, ne doutons pas qu’ils rencontrent le même succès que le tout premier d’entre eux !

COUV.DESPREIN     « Tawa« 

Pierre âgé de 14 ans, garçon équilibré et discret est élevé par son grand père Baptiste depuis la disparition de ses parents lors d’une plongée sous marine. Il se pose beaucoup de questions sur cette disparition survenue près d’un promontoire inhospitalier et de triste réputation surnommé l’îlot Noir.

S’étant juré de découvrir se qui s’est réellement passé, une occasion inespérée va le faire entrer dans un monde parallèle et vivre une aventure inattendue où il fera la connaissance de la douce Marie, prisonnière sur l’Ilot Noir depuis sa tendre enfance.

Pierre parviendra t-il à retrouver ses parents ? Sa volonté et son sens pratique ne seront pas de trop !

__________________

DRILLAUD

Christian DRILLAUD

Né en 1958 à Barbezieux, Christian Drillaud réside en Charente. Pour cet autodidacte, l’écriture est une compagne de chaque instant. D’abord sous la forme de poèmes puis de nouvelles, son imagination a pris le large avec la parution d’un premier roman. Il nous livre aujourd’hui son nouvel ouvrage avec le deuxième opus des enquêtes de Simon Segré.

COUV DEF 3      « Dans l’ombre du mensonge« 

Alors que la commune de Chatillon sur Dives s’apprête à célébrer les fêtes de la Saint-Victor, le décès accidentel de l’ancien maire et conseiller général sème la consternation. Encore sous le choc, les habitants sont loin d’imaginer que la mort va encore frapper le village à deux reprises. En vacances chez un ami, Simon Segré, détective privé, va devoir plonger dans le passé pour dénouer des fils où les apparences ne sont qu’ombres et mensonges.

Visitez le site de Christian DRILLAUD : romanchristiandrillaud.eklablog.fr

__________________

 Portrait

Lionel GENOUEL

Passionné par l’histoire de l’absinthe, boisson populaire et mythique  qui connue une interdiction définitive au cours de la grande guerre ;  Lionel Genouel s’intéresse très vite à la vie des bistrots et des estaminets au début des années 1900. Après de nombreuses lectures de récits,  témoignages et correspondance de soldats, il signe ici son premier roman.  Mêlant ses passions pour cette période, allant au delà de ses souvenirs…  comme nostalgique d’une époque qu’il n’a pourtant jamais connu.

1ere de couv    « D’aussi loin que je m’en souvienne« 

Une histoire triste et pourtant banale pour cette époque. L’histoire d’un jeune garçon, tourmenté par la guerre qui, après avoir perdu le peu de famille qu’il lui reste, meurt à son tour, sur le front, en laissant une gentille fiancée. Le tout se déroule dans un joli petit bistrot où flottent d’enivrantes odeurs d’absinthe, le Café des Jardiniers… Presque cent ans plus tard, Etienne, vieux brocanteur solitaire, amateur d’absinthe, intarissable quand il lui faut décrire l’ambiance qui régnait dans les cafés au début du siècle; révèlera à son fils Baptiste un étrange secret…

__________________

BAISSON

Eric BAISSON

Eric BAISSON est en 1966 en Charente Maritime et a trouvé sur le tard sa bonne lumière à l’autre bout de la France avant de revenir dans sa région natale, sur l’île d’Oléron qui est appelée « La lumineuse ». Auteur et photographe, il écrit ce qu’il ne saurait photographier. Plus que la vie, le photographe préfère capter des preuves de vie. Il préfère figer des sensibilités artistiques plutôt que d’immortaliser l’absence d’âme. Quant à l’auteur il écrit en réponse à tous les croyants qui affirment que « tout est déjà écrit ».

COUV DEF 1     « La victoire des instants savoureux« 

C’est simple. Soit David entamait une psychothérapie, soit il tentait de joindre l’utile à l’agréable en écrivant un recueil de textes dans lequel il essaierait d’amuser le plus grand nombre et de chasser définitivement de son esprit tous les douloureux souvenirs qui ont jalonné sa vie et qui ne nourrissent que des rancunes destructives.

David veut en finir avec tous ces moments où la bêtise a tué l’innocence de son enfance et pris le dessus sur le bon sens. Il a choisi de brasser la merde. De la prendre à pleines mains et de jouer avec elle comme il s’amusait, enfant, des flocons dans une bataille de boules de neige.

David sait que c’est un jeu qui commence par des éclats de rire et qui finit souvent par des pleurs. Il s’en moque ! Il n’est plus un enfant qui joue, il est un être humain qui vit pleinement chaque instant savoureux qui se présente à lui.

Visitez le site d’Eric BAISSON : http://www.ericbaisson.com/

_______________

PORTRAIT

Maryse VANNIER

Maryse VANNIER est née dans l’Yonne en 1936, diplomée de l’école normale supérieure de l’enseignement technique, elle a exercé dix ans en qualité de professeur de biochimie dont six années au Maroc. Sa carrière s’est poursuivie durant trente ans comme proviseur dont sept années en Nouvelle Calédonie. Désormais en retraite en Ile de France, elle pratique le violon et goûte le plaisir de l’écriture. Elle participe avec succès à de nombreux concours littéraires, elle a reçu une douzaine de prix dont le premier prix de l’académie des Sciences des Belles Lettres et des Arts de Lyon en 2008. Son premier roman « Quatre années de jeunesse » a obtenue le premier prix de notre concours 2013.

COUV Jeunesse     « Quatre années de jeunesse« 

Avoir vingt ans en 1914, c’est vivre quatre années de jeunesse confondues avec quatre années de guerre. Maryse Vannier nous raconte ces années-là, vécues par son cousin. Il tenait presque quotidiennement son carnet de route à partir duquel elle a élaboré ce récit.

C’est l’histoire singulière d’un poilu, avec ses émotions, ses sentiments et ses angoisses et c’est aussi un témoignage parmi ceux qui constituent l’Histoire de notre pays.

En cette année de célébration du centenaire du début de la « grande guerre », ce livre est un témoignage fort qui s’inscrit parfaitement dans ces traces d’histoire dont chacun à besoin pour se situer et s’identifier.

Visitez le site de Maryse VANNIER : http://marysevannier.over-blog.com/

___________________

GRANGETAUD

Michelle GRANGETAUD

Michelle GRANGETAUD vit en famille sur sa terre de Charente. Elle a aujourd’hui soixante-six ans. Après des études de Lettres Modernes, elle a travaillé toute sa carrière au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie  d’Angoulême auprès des apprentis en formation professionnelle.

Plus disponible depuis dix ans, elle écrit des poèmes, des nouvelles, participe à des ateliers d’écriture, et à quelques concours. Son écriture a été primée à plusieurs reprises. Nous avons le plaisir d’éditer son premier roman, classé en seconde position de notre concours 2013.

COUV DEF    « La messe est dite, ainsi soit-il …« 

 « Tous les chagrins sont supportables si on en fait une histoire ».

Georges Martial vient de mourir, à 90 ans. Il réunit pour son  enterrement, sa famille et une assistance de « mouches », habituée à ces cérémonies.

Le temps d’une messe, sa vie est revisitée par l’équipe paroissiale et corrigée dans le silence de la prière par ceux qui l’ont bien connu. A chacun son histoire … Ses enfants, Solange, Viviane et Henri-Georges ont des comptes à régler avec leur père. C’est l’occasion de révéler les douleurs enfouies et les secrets plombant de chaque  destin : ceux d’Anna, la mère pendant la guerre 14.18, ceux de Georges au stalag pendant la guerre suivante, les frustrations et autres misères tues de ses enfants…

Que sait-on de la peine de l’autre ? Peut-on l’aider ? Oublier ? Ce roman fait émerger l’intime à travers quatre générations avec humour et émotion. Etonnamment, il redonne espoir et foi en l’avenir.

 __________________

PORTRAIT

Françoise BRETENOUX

Françoise Bretenoux, née en Gironde en 1943 a exercé son métier d’enseignante  en grande partie en Lot-et-Garonne, dans la région villeneuvoise.

D’abord institutrice, elle a repris des études à la quarantaine pour devenir certifiée lettres modernes et a terminé son activité dans un collège de Charente.

Retraitée depuis 2004 près d’Angoulême, elle a grand plaisir à écrire. Passionnée de théâtre, elle a participé de nombreuses années à l’accueil des festivaliers d’Avignon pour qui elle organisait des échanges avec les artistes. Elle joue dans un groupe amateur et a eu la chance d’accompagner occasionnellement des professionnels du spectacle en 2012. Elle cultive aussi les fleurs de son jardin.

Une de ses nouvelles a été primée à Nîmes en 2011 et un récit à Pujols, en 2013.  « La Révélation » est son premier roman. Il a été nominé lors de notre concours 2013.

COUV     « La révélation« 

Aymard de Lacapelle et Émeline Donadieu vivent un amour passionné dont naîtra un fils. La jeune femme a promis à son mari Victor, handicapé – et qui d’ailleurs ignorera toujours cette naissance – de ne jamais l’abandonner. Ce serment va la contraindre à confier l’enfant à Aymard, seul. 

Ce livre plonge le lecteur  dans l’ineffable  de l’amour mais aussi ses souffrances et les déchirements qu’amènent les secrets de famille.

______________

SONY DSC

Mélanie GOULLIEUX

Grande lectrice, passionnée de lecture tous styles confondus, Mélanie GOULLIEUX s’est jetée à l’eau à deux reprises et avec succès en deux ans. Si l’histoire de ses romans n’est que pure fiction, l’auteur s’inspire de ses émotions personnelles pour faire vivre ses personnages. Née à Paris en 1982, cette charentaise d’adoption installée à Saintes, à grandit sur la presqu’île d’Arvert pendant plus de 18 ans.

GOULLIEUX 12     « Si tout pouvait recommencer« 

Si vous pouviez réécrire 10 minutes de votre vie, que changeriez-vous ?

Elle est avocate, il est architecte, et ils s’aiment depuis l’adolescence.  Mais parfois tout ne se passe pas comme prévu, et l’on aimerait pouvoir revenir en arrière, refaire ce que l’on n’a pas su faire, pouvoir tout recommencer. Si cela devenait possible, l’occasion d’offrir une seconde chance, de recommencer sa vie. Jusqu’où seriez-vous prêt à aller par amour?          

Est-il possible de jouer avec son destin ?  Pour cela, il faut être prêt à en  assumer les conséquences.

1ère de COUV     « J’aurais tant voulu te dire« 

Il y a Paul, Gabriel, puis Albert, Clarisse et Sheila, enfin Elie. Des personnages que nous pourrions cotoyer  chaque jour. A la croisée des chemins, la mort de l’un d’eux va les lier pour toujours. Car c’est souvent au décès d’un être cher, que l’on réfléchit à tout ce que l’on aurait voulu lui dire de son vivant, mais il est alors trop tard.

Visitez le site de Mélanie GOULLIEUX : http://melaniegoullieux.e-monsite.com/

_________________

LORPHELIN

Patrick LORPHELIN

Auteur maintenant bien connu de plusieurs romans policiers, Patrick LORPHELIN a rejoint nos éditions pour nous offrir deux nouveaux titres.  Il vit entre la haute Normandie et la Charente Maritime, toujours proche de la mer qui sans aucun doute l’inspire …

Luigi NB essai 4    « Pas de charentaises pour Luigi« 

Alexandre, prof d’histoire géographie  récemment en retraite, attend tranquillement le bac sur les bords de la Seine. Juste avant d’embarquer, Julia marié à Luigi, descend d’un camping-car resté sur la berge, saute sur le bateau et monte dans la voiture d’Alexandre, lui demandant de la conduire au bout du monde. Il accepte de l’emmener mais bien vite il s’aperçoit qu’il a sans doute fait une erreur. Surtout que, quelques jours après, Luigi est victime d’un meurtre.

Patrick Lorphelin, reprend dans ce roman beaucoup de thèmes qui lui tiennent à cœur : des rencontres insolites, des êtres passionnés, des personnages sentimentaux ; en les agrémentant d’un épisode de l’Histoire de France. Tout cela décrit sur un ton léger.  

COUV 2014     « Nous reverrons-nous ?« 

Lors d’un séjour dans un club de vacances dans le Nord de la Corse, Célia, une jeune et belle femme venue de la région rouennaise, disparaît. Charlotte, sa compagne de chambre s’inquiète. Le lendemain, le corps de Célia est retrouvé sans vie près de la plage. Accident, meurtre sexuel ou passionnel, la police s’interroge, aidée par un commissaire en retraite venu séjourner dans ce club. Ces vacances de rêve tournent rapidement au cauchemar.

Patrick Lorphelin, après les succès de « L’héritière de la presqu’île » et « Pas de Charentaises pour Luigi » qui avaient pour cadre la Charente Maritime, situe ce roman dans l’Île de Beauté et en Normandie. Il décrit, comme à son habitude, des êtres passionnés qui peuvent être prêts à commettre l’irréparable.

 Visitez le site de Patrick LORPHELIN : http://patrick.lorphelin.over-blog.com/

________________ 

SALLERON 2

  Sophie SALLERON

Passionnée depuis l’enfance par le secret que recèlent les mots et les histoires, elle fait la rencontre  d’Hamadi, conteur berbère et découvre l’univers du conte à l’école du conte de Bruxelles.

Aujourd’hui brodeuse d’histoires et de mots, Sophie SALLERON raconte des contes aux petites comme aux grandes oreilles avides d’enchantements et de voyages d’ailleurs. Outre ses spectacles, elle écrit de la poésie et des contes pour enfants. Les Editions Oléronaises sont heureuses d’avoir édité deux de ses recueils de poésie et un conte.

LES VAGABONDAGES DE L'AME      « Les vagabondages de l’âme« 

Les vagabondages de l’âme  constituent un recueil de poèmes accompagnés d’aquarelles. On y retrouve les thèmes de prédilection de Sophie SALLERON, à savoir la vieillesse, le voyage initiatique ou amoureux, l’éclosion du printemps , où tout renaît.

Les vagabondages de l’âme sont suivis de Corps des arbres, poèmes sur les arbres et la nature

et de Voyages, poèmes écrits au cours de voyages ou au fil de promenades.

MAUVAISES HERBES     « Les mauvaises herbes« 

Les mauvaises herbes sont les herbes qui poussent sans qu’on leur demande. Pour moi, ce sont les plus belles. Elles ont quelque chose de libre et de sauvage, d’indomptable. Une volonté appuyée d’exister.

Avec ce recueil de poèmes, d’aquarelles et de quelques histoires, j’ai voulu m’arrêter un temps sur « ces mauvaises herbes », qu’elles soient plantes, humains ou objets inanimés et  par le biais des mots ou des images tenter d’effleurer leur beauté.

fleur vérité     « La fleur de vérité« 

Une petite fille à la robe coquelicot se promène dans un champ rempli de fleurs sauvages. Au milieu du champp se trouve une vieille caravane abandonnée. Dans la caravane, la petite fille coquelicot fait la rencontre d’une magicienne. Elle ferme les yeux. Quand elle les ouvre, elle est dans une grotte. Dans une petite salle reculée de la grotte, la petite fille coquelicot rencontre la fleur de vérité. Une fleur d’une variété ancienne qui n’apparaît que rarement.

Visitez le site de Sophie SALLERON : http://www.lamalleauxcontes.fr/

___________________

 EVEN Gil 2

EVEN GIL

Depuis toujours, Even Gil écrit comme elle respire, comme auteur de poésie, de nouvelles, de chroniques, d’un roman, mais aussi professionnellement comme pigiste pour différents journaux.  Mais de l’exercice imposé à l’exercice plaisir, de l’écriture journalistique à l’écriture vitale, il n’y a que quelques heures de décalage. Heures de nuit ? Heures de jour ? Qu’importe, l’écriture est un acte d’amour destiné à être partagé.

Née en Champagne, humaniste, voyageuse impénitente, auteur atypique, elle chérit particulièrement et en vrac, le Bocage Champenois, les soirées d’été entre amis, Pedro Almodovar, Aristophane, les paysages de Sicile, la moiteur de Cuba, l’océan qui gronde, les blagues idiotes et le fromage blanc à la crème. Elle se passionne pour les cochons qu’elle traque dans le moindre recoin, littéraire, cinématographique, culinaire, symbolique ; comme aussi pour les cimetières qu’elle visite avec jubilation, appareil photo en bandoulière. Atypique ?

Blanc d'oubli1    « Blanc d’oubli « 

Ce roman se veut l’exploration d’une errance. Mémoire fuyante ? Etourderie passagère ? Comédie ? Dégénérescence ? Protection rapprochée ? Désir d’oubli ? Quand commence la mystification ? Où est la vérité dans ces évocations mélangées, dans ces saveurs qui reviennent, dans ces émotions à fleur de souvenir ? Parade défensive ? Imagination en débandade ? Bulle dans laquelle on se réfugie pour ne plus affronter la réalité ? Conversations décousues. Trois voix se superposent, s’enchevêtrent, muettes, assourdissantes. Passé, présent, folie, amalgame incertain, ritournelle amorcée : j’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien… Ce magnifique texte a obtenu le prix du Roman EDITO 2012.

__________________

INTIDAM

Sahra LOPEZ

Née en 1962 dans un village des Cévennes, Sahra Lopez vit une enfance heureuse. Elle suit des études de lettres à Montpellier puis à Lyon où elle s’établit. Mariée, elle donne naissance à deux enfants. Après quelques années à l’Education Nationale, elle intègre le monde de l’entreprise privée. En marge d’une vie professionnelle dense, la poésie lui ouvre les portes de la liberté … Une expression de l’indicible, un fil tendu en direction de la parole authentique.

Sahra Lopez a publié en 2012 son premier recueil de poésie : « Maux d’amour ».

COUV Bordeaux     « Le destin des osselets« 

Voici son deuxième recueil. « Le destin des osselets » est une approche de la mort, à travers le temps et les cultures. Dans la lutte, la douleur, ou la délivrance, la mort pose son empreinte sur toutes les civilisations du monde. Disparition d’anonymes ou de célébrités, dans l’opulence ou la misère, accompagnée de chants ou de larmes, la mort porte le combat de l’humanité, au-delà des limites tracées par l’histoire et la géographie. La peur, la tendresse, les regrets, transparaissent à travers mots et silences de la vie en épousailles avec la mort.

___________________

REY

Karine LE LANNIER et Fabien REY

Karine Le Lannier est née en 1974 à Brest et diplômée de psychologie et de sciences de l’information.

Fabien Rey est né en 1969 à Toulouse et diplômé en commerce et en informatique.

Après différentes expériences professionnelles, ils se sont rencontrés en 2005 au sein de leur société. Tous les deux passionnés d’arts et de littérature, ils écrivaient déjà séparément des nouvelles ou des histoires pour enfants.  L’idée d’écrire un roman à quatre mains leur est donc apparue naturellement.

POLAR 35    « Un aller simple et puis s’en va …« 

Franck Fournier, journaliste freelance reçoit une proposition d’embauche de la part du Washington Post. Sans plus réfléchir, il saisit cette occasion unique de relancer sa carrière.

Arrivé sur place, il fait la rencontre de Karen Anderson, elle aussi journaliste au Post mais démissionnaire. Rien ne se passera comme prévu et nos deux héros se retrouveront confrontés à un complot politique les dépassant totalement. L’enquête va les rapprocher mais aussi les mettre en danger de mort.

Lors de leur périple nord-américain, ils seront aspirés dans une tornade sentimentale et politique les dépassant totalement, jusqu’à une fin en apothéose d’une tension extrême. Ni les héros, ni les lecteurs n’en ressortiront totalement indemnes… Deux auteurs, deux héros, un destin…

Ce roman a la particularité d’être écrit à quatre mains. Chaque auteur a pris en charge son propre personnage et l’histoire est vue alternativement par les yeux des deux héros.

______________

COUR

Jean Michel COUR

Jean-Michel COUR, ingénieur en informatique, inventeur de plusieurs brevets informatiques et électroniques, est décédé à Orsay en février 2009. Il a été conseiller municipal entre 2008 et 2009 à la Mairie d’Orsay (Essonne). Pouvant être classé parmi les chercheurs altermondialistes, il nous délivre ici avec cet essai un autre regard sur ce qu’est l’énergie. Un livre indispensable pour comprendre les enjeux de demain.

1ère de couv COUR    « L’énergie dans tous ses états« 

Cet ouvrage unique en son genre, vous expliquera d’une façon nouvelle  tout ce que vous devriez savoir sur le thème de l’Energie. Ce concept commun bien loin d’être expliqué dans sa totalité demeure un concept flou, souvent incompris.

En quoi consiste réellement l’Energie ? Quelles sont  ses sources ? Quels sont les moyens de la stocker ?… Autant de questions auxquelles l’auteur répond en passant en revue toutes les notions liées à l’Energie telles que l’alimentation, la santé, la lumière, la question militaire, le cosmos…en s’attaquant de front à « diverses Mythologies et idées fausses largement propagées, notamment à des fins politiques ou économiques peu avouables ».

« L’Energie dans tous ses Etats » dépassant largement le cadre de l’aspect technologique, scientifique et technique constitue un véritable éclaircissement pour le lecteur, lui donnant ainsi les clés pour décoder les questions, les enjeux contemporains sur le thème de l’Energie au cœur des préoccupations humaines.

L’auteur y dénonce l’hypocrisie d’une société en dérive où les principaux acteurs sont l’argent, la sacralisation de la croissance, le profit…

Chacun est libre de se faire sa propre opinion…Une chose est sûre : personne ne peut rester indifférent à la lecture de ce livre.

_________________

RIBERT

Hervé RIBERT

Né à Nancy en 1961, exerçant la profession de pharmacien, Hervé RIBERT est en contact quotidien avec un large public.  il  a  ainsi  pu vérifier le pourvoir salvateur des mots judicieusement choisis. L’effet placebo dans toute l’acceptation du terme. Lauréat  avec « les Contades » d’un concours d’écriture à Villerupt en   2006,  il  hésite  à poursuivre  jusqu’en 2009,  où son père avant de mourir  lui  fait promettre d’écrire pour transmettre et  devenir un passeur de mémoire. Vaste programme. Avec pour démarrer une série de nouvelles dont l’une, « Bdelous et l’Arche du Destin », a eu la chance de faire partie d’un recueil pluri-auteurs issu d’un concours littéraire organisé par une association de l’Yonne « Les Après midi de Saint Flo » en 2011.

 La chose écrite ouvre les portes d’un univers que l’on croirait ne jamais pouvoir atteindre. Faisons quelques pas ensemble, voulez-vous ?

gambers 3     « Ribecla« 

RIBECLA, Rib comme RIBERT, Ecla comme ECLARON, le village ou réside l’auteur, est un recueil de nouvelles qui fleure bon le rabelaisien. Truculence, verve, grivoiserie, cocasserie, humour, mais aussi une écriture libre, intemporelle. II y a  de l’Audiard en cet auteur qui pose un œil vif, critique et acéré sur notre société humaine et ses travers.

Ce n’est peut être pas un livre à mettre entre toutes les mains, c’est gaillard, mes gaillards, mais les effrontés qui le liront apprécieront !

__________________

JUNGER 2

Jacques JUNGER

Animateur socio-culturel et de troupes de théâtre, journaliste, puis dirigeant syndical, Jacques JUNGER, maintenant en retraite, se consacre entièrement à l’écriture, comme cofondateur des Editions Oléronaises, mais aussi nouvelliste et poète. Avant de publier les deux titres ci-dessous, il fut l’auteur de deux premiers recueils de poésie : « Rêvalités » et  » Génération » publiés aux Editions Caen-Lyon.

BLOG De l'autre coté  « De l’autre côté du monde« 

Le comportement de la plupart des personnages qui traversent la plupart des textes qui composent ce recueil de nouvelles, pourra apparaître étrange. Mais ces personnages ne sont pas fous, ils ne méritent pas l’internement en hôpital psychiatrique,. Non, ils sont simplement en rupture, en « border line », à la limite de notre monde ou de « de l’autre côté du monde ». Ils sont fragiles comme chacun de nous. Pareils à nous ils n’ont pu supporter un évènement de leur vie, une brisure, une faille immense … Ne sommes nous pas, toutes et tous, à certains moments de notre vie « De l’autre côté du monde » ?

BLOG Syllabes bleues   « Les syllabes bleues« 

Par son écriture dépouillée en hommage à la nuit, ce recueil de poésie s’inscrit par ses références et sa symbolique, dans l’univers des textes surréalistes. Les poèmes sont accompagnés de photomontages réalisés par Anne Marie FERRARI.

___________________

  SOLOT

Pierre SOLOT

Pianiste et musicologue, Pierre Solot est né à Bruxelles en 1983.  Il est diplômé du Conservatoire Royal de Bruxelles et de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris.  Il enseigne le piano et l’improvisation à Bruxelles. Il forme le Duo Solot, avec son épouse pianiste, avec qui il se produit régulièrement en concert et au théâtre, en Belgique et dans de nombreux autres pays.

SOLOT COUV 1      « La balade de Stiva Leko«  

Un soir à Bruxelles, Stiva Leko rêve dans son bain ; des silhouettes en imperméable enfoncent la porte, le frappent et l’emmènent.  Elles l’enferment en prison.  Stiva est relâché, mais il est désormais coupable d’un crime qu’il a oublié.  Il souffre du Grand Mal de Tête.

Dans une ville qui n’est plus que le reflet de ses habitants tourmentés, Stiva rencontre Blanche et l’aime au-delà de la douleur, de l’oppression et de la folie qui rongent Bruxelles.

Le premier roman d’un jeune auteur prometteur couronné par le Prix EDIT’O 2011 pour son ambiance particulière, quelque part entre Kafka, Orwell et le surréalisme belge.

Et pour le plaisir des oreilles et des yeux une vidéo de Pierre SOLOT et Stéphanie (sa compagne) jouant à quatre mains une oeuvre de Dvorak :

Image de prévisualisation YouTube

Visitez le site de Stéphanie et Pierre SOLOT : http://www.duosolot.com/

_________________

GHEZI

Paul GHEZI

Domicilié non loin de Royan, rien ne disposait Paul GHEZI, professeur à la retraite à écrire un essai sur Georges Brrassens, sinon l’amour de cette poésie, de l’engagement dans son temps de ce grand monsieur de la chanson et du verbe que fut  » l’ami Georges ». Paul Ghezi a pu assister à de nombreux spectacles de l’artiste et rencontrer ce dernier, un magnifique souvenir.

COUV DEF    « La femme dans l’oeuvre de Georges Brassens« 

Un essai de référence, ce livre est vendu au centre G. Brassens de Sète – qui nous fait découvrir à travers la tendresse et la truculence du poète que ce dernier, finalement n’était pas aussi misogyne que l’on veut bien le dire !

________________

GRISSAC 1  

                         Guillemette DE GRISSAC                     

Guillemette de Grisssac après un long séjour sur l’île de la Réunion, est revenue en France où elle vit entre Paris et le Gard. Elle est l’auteur de très nombreux écrits (chroniques et nouvelles) publiés dans des revues comme Harfang, Brèves, l’atelier d’écriture et sur divers sites littéraires du web.

Elle a publié entre autres, Les Fritillaires,  recueil de nouvelles aux éditions du Petit Véhicule et Inventerres journal de l’île poème, Prix 2004 des Editions Grand Océan, Sur la brèche, aux Editions Soc et Foc en 2011. Guillemette de Grissac a rejoint nos éditions en fin 2011 pour publier « Invente moi des îles« .

INVENTE-MOI DES ILES    « Invente moi des îles« 

Ce n’était ni une supplique, ni un ordre.

Elle voulait des îles. Seulement. Simplement.

Alors je lui dis que je me ferais Lord Jim, je lui construirais un bâtiment, je lèverais l’ancre, je hisserais les voiles, nous cinglerions vers Zanzibar. Ou les Kerguelen… »

Dix-neuf histoires, nouvelles et contes, à la tonalité fantaisiste, légère ou grave, pour rapporter quelques bribes de ce que l’océan murmure si fort à l’oreille des insulaires.

Visitez le site de Guillemette de GRISSAC : http://www.forinterieur.com/

_________________

SCHROEDER

Claude SCHROEDER

Tenté depuis l’enfance par l’écriture, Claude SCHROEDER, qui enseigna les Lettres au Lycée Technique d’Auxerre, puis la psychopédagogie aux ENNA de Lyon et Paris, avec un intermède militaire en Kabylie, a pourtant dû attendre la retraite pour, comme on dit, passer de l’autre côté de la caméra et  se consacrer enfin à la création littéraire.

Né d’un père ouvrier et d’une mère couturière, il s’est tout naturellement donné pour ambition de donner une voix et un visage à ces petites gens qui n’intéressent personne, parmi lesquels il a vécu, pour lesquels il continue d’éprouver une tendresse profonde et qu’il n’a jamais reniés.

BLOG Dits de val     « Dits de Val« 

« Nul ne guérit de son enfance », chantait joliment Jean Ferrat. Parmi les récits  issus de ce qu’il a vécu dans cette bourgade du Val de Loire, qui a tant compté affectivement dans sa vie, l’auteur semble avoir choisi, parfois grâce à un « je » trompeur,  ceux dans lesquels il aurait pu figurer effectivement dans un coin du tableau. C’est dire la grande part d’authenticité dans le cocktail réalité/fiction de ces histoires, même quand elles peuvent parfois apparaître un peu surprenantes. Par ailleurs, l’ensemble de ces récits prend l’allure d’une sorte de petite chronique de la vie populaire dans une bourgade du Val de Loire pendant l’Occupation de 1940. De quoi  redonner chair et sang aux lignes parfois bien sèches des livres d’Histoire.

____________________

PLAGNE

Claude PLAGNE

Retraitée de l’éducation nationale, Claude PLAGNE réside en banlieue lyonnaise. Elle a publié de nombreuses nouvelles dans plusieurs revues et deux recueils aux éditions Traitements de textes » : En 1988 « Extra-muros » et en 1990 « Le basilic et la Mandragore ». Vingt ans après, elle réitère aux Editions Oléronaises avec  » Eclats de vie ».

PARU AUX EDITIONS OLERONAISES :

BLOG Eclats de vie« Eclats de vie« 

Un « je » caché derrière un « il », un « elle » qui devient « je », des fêlures, des cassures et au hasard, de la tendresse, de la sensualité,, de la tristesse, de la méchanceté, du bonheur : des éclats de vie.

__________________

LESAGE

Claude-Jean LESAGE

Une vie d’homme, celle de Claude-Jean LESAGE, contée en une autobiographie de manière sobre et pleine d’humanité. Une vie d’engagement militaire, social et civil dans le respect et la continuité de l’éducation donnée par ses grands-parents en Charente Maritime dans les années 30. Une vie de voyages et d’expériences, Algérie, Indochine, Allemagne, d’amitiés, d’amour et quelquefois aussi de regrets. Au fil des pages se révèle une aptitude  intacte à la curiosité, à l’émerveillement et l’optimisme.                       

Une véritable leçon de philosophie !

1ère de COUV LESAGE    « Un billet aller simple« 

Le premier témoin de ma naissance fut un chef de gare en la personne de ma grand-mère, Paulina, qui officiait dans cette fonction à St Georges d’Oléron au lieudit Le trait d’union (…) Pour satisfaire à la tradition, maman était venue accoucher chez sa mère dans l’île d’Oléron où je vis le jour en ce 1er Août 1934.

________________

Corynn Thymeur

Corynn THYMEUR

Corynn THYMEUR vit dans le Gers ou elle est animatrice d’un centre Information jeunesse.  De le l’entrain, du dynamisme, une joie de vivre communicative, tout ceci transparaît dans ses écrits, à lire sans compter …

1eCouverturePlumeDElles2   « Plumes d’elles« 

Aux Femmes que j’aime : jeunes, vieilles, minces, grosses, hétéros, homos, sympas, rigolotes, gourmandes, curieuses, attentives, sportives, oisives, musiciennes, chanteuses, choristes, danseuses, bricoleuses, scientifiques, cinéastes, sculpteuses, plumes, peintres, scribouillardes, épistolières, muses, sorcières, fées, maternelles, lectrices, partageuses, collègues, copines, amies, grands-mères, belle-mère, mère, marraine, tantes, cousines, sœur, fille, et vous toutes que j’ai oubliées.

À celles et ceux qui vous aiment et vous respectent.

Ce recueil se veut un hommage aux femmes, à toutes les femmes, quelque soit leur âge, leur poids, leur couleur de peau, leurs amours, leurs idées. S’il est à lire par des femmes, il est également proposé en lecture aux hommes, pour avancer dans le respect du bien vivre ensemble.

De la fillette à l’aïeule, elles vont vous présenter leurs univers, à travers leurs yeux, leurs réflexions, leur intelligence.

DecorHommes      « Décor’hommes« 

Le rêve des hommes est bien souvent lié à l’aventure. Celle-ci n’est pas forcément sur un territoire lointain et dangereux, mais elle est toujours captivante, excitante, merveilleuse. Elle permet à celui qui la vit de se sentir fort, grand et fier.

Certains osent aller au bout de leurs envies, d’autres, plus réservés, se contentent d’une vie plus rangée. C’est ce qui fait l’univers, le décor de chacun. Tous les hommes ont ou ont eu un jour un désir, une soif de vivre quelque chose de fantastique. Demandez à un enfant ce qu’il veut faire lorsqu’il sera grand. Les filles répondent maîtresses, coiffeuses, chanteuses, danseuses… Les garçons, eux, désirent devenir des personnes extraordinaires : astronautes, pompiers, ingénieurs, charpentiers de marine, navigateurs, explorateurs, chercheurs…

Décor’Hommes vous invite à accompagner, du Moyen-Âge à nos jours, le petit garçon courageux, l’homme au cœur pur, le travailleur sérieux, le retraité actif, sur les côtes des mers du monde et dans les campagnes de notre beau pays. À leur côté, vous croiserez l’épée, vous tirerez un bord, vous vaincrez les malédictions, vous défierez le ciel, vous franchirez les cols, vous tomberez amoureux, sans oublier que vous allez vous régaler !

Visitez le site de Corynn THYMEUR : http://www.thymeur.fr/

                                                                        

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

______




NOSTALGIE EN VRAC |
blog irrégulier |
poete38 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jfzimmermann
| expressions
| TWILIGHT